Mouvement… l’outil poétique

« Quand je ferme les yeux et que je me laisse bercer par ce qui m’entoure, je déploie la poésie de mon mouvement intérieur. Cette sensation extraordinaire d’être dansée s’épanouira dans mes cellules. Sans effort, je m’ouvrirai alors à la Danse de l’invisible »

Quand les poètes, les âmes artistes, les traits qui nous dessinent et les gestes qui caressent l’invisible se rencontrent… l’Harmonie installe son illusion le temps d’un souffle.

nathalie-owca-nature-et-tehima-lumiere
Danse méditative « Lumière en Soi, au creux de l’hiver » 2016

Alors dansons, dansons nos origines, abreuvons-nous de nos racines et filons loin vers d’autres horizons pour écrire la suite de l’histoire sans oublier d’où l’on vient et surtout sans jamais perdre de vue où l’on souhaite aller…

Le mouvement, si grand ou si petit soit-il m’emmène en voyage
… le sable chuchote les secrets de l’océan qui n’est plus… Zeelande 2011

Peu importe que je sois triste ou gaie, que je sois en colère, sauvage ou tendre… Avec le mouvement je peux tout vivre et tout explorer, exploser les frontières, les limites et les interdits pour renouer avec moi m’aime et le corps à corps de ma vie…

« Bouger pour vivre, danser pour invoquer, respirer pour honorer, chanter pour remercier, faire silence pour me retrouver »